Suivez nous

agroalimentaire

Agriculture: pour un meilleur usage des fonds destinés aux pays en développement (FAO)

Publié

le

Le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu et la Directrice générale et Présidente du Fonds pour l’environnement mondiale (GEF), Naoko Ishii ont convenu de la nécessité d’accélérer la préparation et la mise en ouvre des projets conjoints pour faire meilleur usage des fonds destinés au secteur agricole dans les pays en développement.

Lors de leur réunion tenue en fin de semaine, Mme Ishii a souligné que le GEF et la FAO pouvaient intensifier leurs efforts afin de minimiser l’impact du secteur agricole sur l’environnement, a rapporté la FAO sur son site web.

Tous deux ont convenu qu’à travers le partenariat avec la FAO û l’un des plus importants du GEF en termes de mise en ouvre des projets û les agriculteurs dans les pays en développement pouvaient être encouragés à intégrer la question de la durabilité dans leur travail de manière à ce qu’ils puissent se focaliser, non seulement sur l’optimisation de leurs rendements mais aussi sur la protection de leurs ressources naturelles et une utilisation plus efficace de ces dernières.

M. Qu a indiqué qu’il espérait que le GEF soutiendrait la nouvelle initiative Hand-in-Hand de la FAO qui se focalise sur les projets bénéficiant aux personnes vivant dans les régions les plus vulnérables au monde, et notamment dans les pays les moins développés, dans les pays enclavés et dans les petits Etats insulaires.