Suivez nous

agroalimentaire

L’Algérie demandera l’augmentation de son quota de pêche de thon à partir de 2020

Publié

le

 L’Algérie va demander l’augmentation de son quota de pêche de thon à partir de la prochaine campagne 2020, après avoir réussi à pêcher la totalité de son quota fixé pour cette année, dans les délais impartis, a révélé samedi à partir de Boumerdes, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari.

« Le parachèvement, cette année, de la campagne de pêche au thon avant son terme, avec la pêche de la totalité du quota fixé pour l’Algérie, nous incite à revendiquer une augmentation de ce quota lors de la prochaine campagne 2020 », a indiqué le ministre à l’APS, en marge de l’ouverture officielle de l’édition 2019 de l’opération « Port et barrage bleus » au port de Zemmouri El Bahri.

Il a signalé que la campagne de pêche du thon 2019 a été clôturée le jeudi 20 juin, avec la pèche de la totalité du quota de 1.437 tonnes fixé pour l’Algérie, en mettant à contribution quelque 22 navires battant pavillon national.

« Concrètement cela veut dire que cette campagne de pèche du thon a été clôturée 10 jours avant les délais qui lui ont été fixé », s’est encore félicité M.Cherifi, expliquant par là, la volonté de son département ministériel à « accorder davantage de soutien au secteur, et d’assurer plus de facilitations aux projets d’investissement dans les domaines de réalisation et maintenance des thoniers », a-t-il souligné, citant en exemple l’entreprise privée Corinev du port de Zemmouri El Bahri, visitée à l’occasion.

« Nous sommes très motivés pour introduire une demande pour l’augmentation  du quota de pêche de l’Algérie, dés l’année prochaine, pour qu’il soit à la hauteur des besoins et capacités nationales dans le domaine », a affirmé le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.