Suivez nous

Banque Assurance

Assurances: un chiffre d’affaires de 42,56 milliards DA au 1er trim 2019

Publié

le

Le marché national des assurances a réalisé un chiffre d’affaires de 42,56 milliards de dinars (mds DA) au 31 mars 2019, contre 39,75 mds DA durant la même période de 2018, soit une hausse de 7,1 %, a indiqué le Conseil national des assurances (CNA).

Le chiffre d’affaires réalisé par les assurances de dommages s’est établi à plus de 37,74 mds DA contre 35,55 mds DA à la même période de 2018, soit un accroissement de 6,2% , a précisé la même source sur son site web.

Pour sa part, les assurances de personnes ont enregistré une hausse « assez remarquable » de 14,9 % en se chiffrant à 3,97 mds DA, contre 3,45 mds DA.

Par branche des assurances de dommages, le chiffre d’affaires de l’assurance automobile reste encore le plus important avec 21,59 mds DA durant le premier trimestre de l’exercice 2019, contre 20,79 mds DA, durant le premier trimestre de 2018 (+3,8%).

La branche automobile détient ainsi 57,2% du portefeuille des assurances de dommages.

Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques Divers (IRD), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 13,30 mds DA, contre 12,24 mds DA, en hausse de 8,7% entre les deux périodes de comparaison.

Concernant la branche Transports, son chiffre d’affaires a progressé de 17,4 % pour atteindre 1,54 mds DA contre1,31 mds, durant la même période de 2018.


Lire aussi: Journée d’étude sur les enjeux concurrentiels dans le secteur des assurances


C’est la sous- branche « transport aérien » qui a tiré vers le haut le chiffre d’affaires de l’assurance Transport, avec un chiffre d’affaires de plus de 266 millions de DA, contre16,77 millions DA, en hausse de 1489,6%  entre les deux période de comparaison.

La bonne performance enregistrée par la sous- branche « transport aérien » est générée par le « Corps aérien », en raison de la souscription de nouveaux contrats d’assurances couvrant les hélicoptères de la Protection civile, explique le CNA.

En revanche, le Transport maritime qui a dominé la branche Transport avec un chiffre d’affaires de plus de 845 millions DA au 31 mars dernier, a connu baisse, bien que minime, par rapport à la même période de 2018 (852,82 millions DA).

En outre, la branche Assurance agricole, a enregistré une hausse du chiffre d’affaires de près de 12 % pour atteindre 700 millions DA au 31 mars dernier contre plus de 625 millions DA, durant la même période de 2018.

La sous-branche « Production végétale », dont la part est de 37%, a évolué de 48,1%.

Pareillement, la sous-branche « production animale » a progressé de 4,6%, tirée, principalement, par la hausse de la « Multirisque bovine » (+38,6%) et la « Multirisque caprine » (+184%), en raison de l’apparition de maladies à grande échelle (peste des petits ruminants, notamment) qui ont contraint les éleveurs à s’assurer.

S’ajoute à cela la politique empruntée par la société du marché national des assurances, relativement à l’amélioration de la prestation de service, à travers la réduction des délais de règlement des sinistres, qui a encouragé l’adhésion à l’assurance « Agricole ».

La branche des assurances des crédits a, quant à elle marqué une hausse de 5,5 % avec un chiffre d’affaires de près de 600 millions DA, contre plus de 566 millions Da, générée, essentiellement, par la sous-banche « Crédit immobilier » qui croît de 15%, compte tenu de l’importance des montants de crédits accordés par certaines banques.

Prédominance des sociétés publiques

Pour ce qui est des parts de marché, les sociétés publiques d’assurance ont raflé 70,64% du chiffre d’affaires global du secteur des assurances de dommage en atteignant 26,66 mds DA, contre 10, 23 mds DA pour les sociétés privées (27,10% du marché) et 840 millions DA pour les sociétés mixtes (2,26%).

Il est observé que la branche automobile a tiré vers le haut le chiffre d’affaires des sociétés privées (33,5% du chiffre d’affaires global de ce type d’assurance).

Par ailleurs, le rapport du Conseil national des assurances a révélé que les sinistres réglés pour les assurances des dommages, se sont établis à 20,52 mds DA au 31 mars 2019, contre 18,15 mds DA, à fin mars 2018, soit une évolution de 13,1%. Cette progression est due aux branches  » Incendie, Risques divers », « Risques agricoles » et « Automobile » avec des taux respectifs de 117,6%, 8,8% et 3,1%.

En parallèle, les branches « assurance transport » et « assurance crédit » ont régressé, respectivement, de 79,9% et 89,8%.

Pour ce qui est des sinistres à payer, ils se chiffrent à 72,30 mds DA, contre 75,97 mds DA à fin  mars 2018, soit une baisse de 4,8%.

Cette régression est due à la baisse constatée au niveau de toutes les branches, à l’exception de la branche « automobile » en hausse de 1,6%.

Par ailleurs, les assurances de personnes ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 15% en s’établissant à 3,9 mds DA contre 3,45 mds DA.      Au 31 mars dernier, les sociétés privées ont assuré une part de 27% du total du marché des assurances de personnes avec un chiffre d’affaires de plus d’un (01) milliard de DA, en progression de 22,2% par rapport à la même période de 2018.

Les sociétés d’assurances de personnes ont réglé, au 31 mars dernier, plus d’un (01) milliard de DA, dont 77,4% consacrés à la branche  » Prévoyance  collective », suivie de la branche « Vie-décès » avec 16% de part.

Les indemnisations au premier trimestre 2019, ont marqué une hausse de 65,8%, conséquence de la progression du montant des sinistres réglés au titre des branches « Accident », « Prévoyance collective », « Vie-décès » et « Maladie » avec 337,1%, 88,1%, 53,5% et 36,1%, respectivement.

Quant aux sinistres à payer, le montant a atteint 3,5 mds de DA, soit un repli de 0,5% par rapport à la même période de l’exercice 2018.

Par ailleurs, l’activité de la réassurance a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 6,3 mds DA, contre 9 mds DA durant la même période de 2018, soit un recul de 31 %.

Les affaires nationales ont représenté 86,3% du total, enregistrant une production de 5,4 mds de DA, et ont marqué une baisse de 35,1% comparativement au 31 mars 2018.

Cette baisse est tirée, principalement, par les branches « Assistance voyage » (-71,3%), « Individuel life » (-65,2%), « RC Décennale » (-62,2%),  » Risques agricoles » (-54,7%) et « Incendie » (-45,2%), suite à l’envoi tardif des comptes des cédantes.

La Compagnie Centrale de Réassurance (CCR) a réglé, au 31 mars 2019, un montant de 3,6 mds DA, toutes affaires confondues, réparti entre 2,9 mds DA au titre des affaires national es, représentant 79,3% du total, et  747,4 millions de DA consacrés aux affaires internationales, soit 20,7% du total.

Pour ce qui est du stock des sinistres de la réassurance restant à payer, il s’est élevé à 28,5 mds DA à la fin mars 2019, répartis entre les affaires nationales avec 24,6 mds DA et les affaires internationales avec 3,9 mds DA.

Par ailleurs, le Conseil national des assurances rappelle que le marché des assurances a totalisé au 31 décembre 2018, un chiffre d’affaires de 143,3 mds DA, contre 138,7 mds DA au 31 décembre 2017, soit une évolution de 3,3 %.