Suivez nous

Energie

Electricité photovoltaïque: Sonelgaz table sur une production de 200 GWh/an

Publié

le

La société nationale Sonelgaz table, à court terme, sur une production renouvelable de 200 GWh en moyenne par an à partir du photovoltaïque en hybridation, a indiqué lundi à Oran le Président-directeur général de ce Groupe, Chaher Boulakhras.

« Il est attendu une production renouvelable de 200 GWh en moyenne par an, ce qui permettra d’économiser 60.000 tonnes de gasoil et d’épargner 180.000 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) », a précisé M. Boulakhras dans un discours inaugurant la 10ème édition du Salon international des énergies renouvelables (ERA-2019).

Il a rappelé à ce titre que son Groupe a entamé un programme d’hybridation des centrales turbines à gaz et centrales Diesel existantes au niveau du grand Sud algérien et ce, en lançant la réalisation de nouvelles centrales de production d’électricité photovoltaïque d’une puissance de 50 MWc.

« Le nouveau challenge du Groupe Sonelgaz consiste en la réalisation de 9 centrales de production photovoltaïque en hybridation », a révélé M. Boulakhras, signalant que « cette action se poursuivra sur le court terme jusqu’au déploiement global de cette filière au niveau des réseaux du grand Sud, notamment ceux fonctionnant au Diesel ».

L’importance du potentiel solaire et foncier a été dans ce cadre mise en relief par le PDG de Sonelgaz, qui a souligné qu’en Algérie la durée moyenne d’ensoleillement est de 2.600 à 3.500 heures/an et que l’énergie reçue serait de 1.700 à 2.600 Kwh/Km2/an.


Lire aussi: Sonelgaz: signature de contrats pour la réalisation de neuf centrales électriques


Il a évoqué, à ce propos, l’investissement de son Groupe à travers l’installation de 21 centrales photovoltaïques et d’une éolienne dans les hauts plateaux et dans le Sud.

Ces infrastructures, a-t-il ajouté, ont permis, depuis leur mise en service, de produire 1.850 GWh, donnant lieu également à des gains en gaz (450.000 tonnes) et en fuel (52.300 tonnes) tout en évitant le rejet de CO2 (plus de 1,3 million de tonnes).

D’autres projets sont programmés, a affirmé M. Boulakhras, soutenant que son Groupe dispose de « l’expérience nécessaire pour accompagner et réussir le programme national des énergies renouvelables ».

Le Salon international « ERA-2019 » se tient trois jours durant au Centre des conventions « Mohamed Benahmed » (CCO), réunissant une soixantaine d’exposants à l’instar des Groupes Sonelgaz et Sonatrach ainsi que des offices et sociétés de gestion des ressources en eau, des micro-entreprises, des universités et centres de recherche spécialisés.

« L’événement vise notamment à mettre en relief les capacités nationales et à promouvoir l’émergence de jeunes entreprises », a fait valoir Linda Oulounis, la commissaire du Salon auquel participent également des entreprises allemandes, chinoises et polonaises.