Suivez nous

Energie

Pétrole: le panier de l’Opep recule à 66,79 dollars le baril

Publié

le

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a reculé lundi à 66,79 dollars le baril, contre 67,36 dollars vendredi dernier, a indiqué mardi l’Organisation pétrolière sur son site web. Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’Opep (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). Lundi, le marché pétrolier restait inquiet face aux surplus attendus. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 67,12 dollars à Londres, en hausse de 0,60% par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril américain de WTI pour livraison en août gagnait 0,30%, à 60,39 dollars. « La décision de l’Opep et ses alliés au début du mois de prolonger de neuf mois leur accord de réduction de la production pour soutenir les prix ne changeait pas la perspective d’un marché « excédentaire », avait estimé l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans son rapport mensuel publié vendredi. L’agence a précisé que ses derniers chiffres « font apparaître un surplus mondial au deuxième trimestre 2019 de 0,5 million de barils par jour, contre auparavant une prévision de déficit de 0,5 millions ». L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses dix alliés, à leur tête la Russie, sont engagés dans un accord de baisse volontaire de leur production pour soutenir les prix du pétrole