Suivez nous

Entreprises

Huawei Télécommunications Algérie organise sa 3ème journée de formation dédiée aux journalistes

Publié

le

Huawei Télécommunications Algérie a organisé jeudi, au sein de son siège à Babezzouar sis à Alger, la troisième session de formation sur les TIC dédiées aux journalistes. Ainsi, une quinzaine de journalistes ont pris part à cette journée.

Cette session vise essentiellement la vulgarisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Cette initiative, à l’instar de d’autres, reflète également la volonté de Huawei Télécommunications Algérie de permettre aux journalistes algériens de bénéficier des connaissances dans le secteur d’activité de Huawei (TIC).

Cette troisième journée de formation a porté notamment sur la présentation des «villes sûres » (safe city). L’expert de Huawei, Kheireddine Foura, qui a assuré la formation, a indiqué que le principe de la ville sûre est « veiller à la sécurité des personnes et biens » mais également réduire les coûts et gagner le temps d’intervention. L’expert a donné plusieurs exemples de projets réussis réalisés par Huawei à travers e monde notamment notamment dans le continent africain et plus exactement à Nairobi au Kenya, disant que ce pays d’Afrique est le pôle touristique et économique du continent et le gouvernement du Kenya a adopté les solutions « Safe City » comme stratégie nationale pour préserver cette position. Ainsi, Huawei a fait équipe avec Safaricom pour mettre en œuvre la première phase de son projet de ville sûre au Kenya avec de nouvelles TIC couvrant Nairobi et Mombasa, villes les plus densément peuplées. À la fin du projet, la sécurité locale de ces villes s’est trouvée améliorée et, selon le rapport annuel de la police au Kenya, le taux de criminalité a diminué de 46 % de 2014 à 2015 dans les zones couvertes par le projet Safe Cityn souligne l’expert de Huawei.

Aujourd’hui, Huawei travaille avec ses partenaires et ses clients à la construction de villes sûres plus intelligentes, plus sécurisées et mieux connectées grâce à notre nouvelle infrastructure TIC mettant en vedette l’intégration nuage – canal – appareil. Les solutions Safe City de Huawei vont améliorer complètement la gestion des villes et contribuer à la sécurité et à la prospérité dans les pays africains. ». A ce jour Huawei a réalisé plus e 700 villes sécurisées à travers le monde.

Pour sa part, Amir Belhadi, Manager de qualité chez Huawei a présenté le Centre des opérations de Huawei Algérie. Ce centre, explique M ; Belhadi veille à la bonne exécution des tâches et la qualité de service délivrés aux clients. Ce même centre qui a permis à Huawei de passer au mode « digital » dans le suivi des projets. Selon M. Belhadi, Huawei a d’ores et déjà implémenter l’intelligence artificielle, où le système reconnait et valide la qualité des installations à distance et en temps réel.  

À propos Huawei Télécommunications Algerié :

Huawei Algérie emploie, aujourd’hui, plus de 400 personnes, dont 83% algériens. En seulement une année (2017-2018) Huawei Algérie a créé plus de 3 000 postes directs et indirects en Algérie et coopère avec 120 partenaires et 200 fournisseurs algériens.

Huawei Technologies Co. Ltd.

Huawei emploie 180 000 personnes à travers le monde et est présent dans 170 pays. Depuis 2013 Huawei à triplé son chiffre d’affaire, se classant ainsi au 72e rang du TOP 500 entreprises mondiales. Le Chiffre d’affaire de Huawei est passé de 31 milliards en 2013 à plus de 108 milliards de dollars en 2018, enregistrant une croissance de 30% de ses revenus durant le premier semestre de l’année en cours et ce malgré les restrictions américaines. Huawei s’attache en particulier à l’investissement dans la R&D. Chaque année, 15% de revenu du groupe sont investi dans la R&D, soit au total 60 milliards de dollars pendant les dix dernières années.