Suivez nous

Entreprises

Interview avec Alexandre Tian/ Huawei Algérie:« Nous continuerons à servir nos clients avec de meilleurs services »

Publié

le

Alexandre Tian, directeur des Relations publiques et de la communication de Huawei Algérie :

« Nous continuerons à servir nos clients avec de meilleurs services »

Depuis quelques semaines, le géant mondial des Technologies, Huawei vivait dans collimateur des Etats-Unis d’Amériques. La multinationale de Shenzhen a été mise dans la liste des entités ce qui risque de ralentir sa croissance durant les deux années à venir. En Algérie, Huawei Télécommunications Algérie rassure ses clients en disant qu’il n’y a aucun impact sur le marché local. Dans cette interview accordée à Algériebusiness, le directeur des Relations publiques et de la communication de Huawei Algérie ; Monsieur Alexandre Tian, nous clarifie la situation et rassure les algériens.

Les USA ont placé Huawei et 68 de ses filiales dans la fameuse «Liste des Entités » ; quel avenir pour le géant chinois des Télécoms ?

Aujourd’hui, Huawei a une forte position qui lui permet d’aller de l’avant malgré les récentes actions politiques des États-Unis. Dans ce sens je tiens à reprendre l’une des déclarations de notre PDG et fondateur de Huawei Technologies, Monsieur Re Zhengfei qui avait dit que ce que les États-Unis vont faire est hors de notre contrôle. Mais aujourd’hui, pour nous, le plus important est de

bien faire notre travail. Je dois également souligner que notre entreprise ne connaîtra pas de pénurie d’approvisionnement extrême. Nous nous sommes bien préparés. Même si l’offre de nos partenaires est insuffisante, nous n’aurons aucun problème. C’est parce que nous pouvons fabriquer nous-mêmes tous les processeurs haut de gamme dont nous avons besoin.

Aujourd’hui Huawei est le leader mondial de la 5G, quel avenir pour cette technologie ?

Nous avons déjà prévu cette situation il y a 10 ans ; entre 2008 et 2009. Nous avons mis en place le Business Continue Management (BCM), avec lequel nous pouvons continuer à servir nos clients avec de meilleure qualité. Ainsi, Huawei s’est bien préparée pour l’avenir en termes d’innovation technologique et de R&D. Huawei compte 26 centres d’expertise en R&D dans le monde, plus

de 700 mathématiciens, 800 physiciens et 120 chimistes travaillant à Huawei. Nous investissons entre 12 et 15 milliards de dollars dans la recherche et le développement chaque année. Aujourd’hui, Huawei possède les brevets les plus importants au monde pour les normes 5G, soit

environ 27 % du total. Ainsi, je rappelle encore une autre fois que la 5G de Huawei ne sera absolument pas affectée. En matière de technologie 5G, ce n’est pas en deux, trois ans que les autres entreprises pourront rattraper Huawei ».

Pour répondre je tiens à rappeler l’actualité de Huawei qui a eu le prix de la «Meilleure technologie de réseau de base 5G» lors du sommet mondial 5G en 2019 à Londres les 12 et 13 juin dernier.  Huawei et Vodafone ont, en outre, déployé le premier réseau 5G dans 15 villes en Espagne

L’Espagne est le troisième pays d’Europe à lancer la 5G après la Suisse et le Royaume-Uni, et Huawei a fourni son équipement réseau dans ces trois pays.

Revenons à notre pays, est-ce que les restrictions américaines américaines sur Huawei auront un impact sur le marché algérien ?

Je tiens d’abord à vous remercier pour cette question pertinente à travers laquelle nous tenons à clarifier la situation à nos clients algériens. Ce que je peux dire c’est qu’il n’y a aucun impact sur le marché algérien et nous continuerons à servir nos clients avec de meilleurs services comme nous avons l’habitude de le faire depuis notre installation en Algérie en 2005. Je précise encore que Huawei Télécommunications Algérie emploie plus de 500 personnes, dont 83% d’entre eux de nationalités algériennes, qui ont bénéficié jusqu’ici de l’expertise et du savoir-faire de la marque en matière des ICT. Au total, 7 000 ingénieurs et techniciens algériens ont été formés, dont plus de 100 d’entre eux ont eu la certification de Huawei.

Dernièrement, une équipe d’étudiants algériens ont participé à la compétition de Huawei en Chine. Chine. Pouvez-vous nous dire plus sur ce prix ?

Avant de répondre à votre question, laissez-moi vous présenter notre projet d’ICT Académie lancé en Algérie depuis le mois de novembre 2018 en collaboration, dans une première étape avec 4 établissements universitaires à savoir l’USTHB, l’ESI, l’INNTIC d’ Oran et l’INPTIC d’ Alger.

L’«ICT competition de Huawei » commence par les inscriptions en ligne ensuite le passage d’un examen théorique en ligne qui a commencé du 6 au 10 janvier. Le nombre d’inscrits et de participants a atteint 400 étudiants. Le résultat c’est de choisir 20 étudiants (5 premiers de chaque établissement). La deuxième étape c’est l’examen de la demi-finale, qui a été pratique et technique au niveau de l’Office de Huawei à Alger. Ainsi, trois étudiants ont été sélectionnés pour aller à la finale en Chine. La troisième étape c’est la finale en Chine qui s’est déroulé en fin du mois passé. L’équipe algérienne composée de trois étudiants (deux de l’USTHB et un 1 de l’ESI), un professeur de l’ESI et le directeur des Relations publiques et de la communication de Huawei, Alexandre Tian a pris part à cet évènement qui a connu la participation de 10 000 étudiants issus de 61 pays.

Ainsi, je dirai qu’ujourd’hui, Huawei coopère dans le développement de l’écosystème de l’industrie des TIC, dont la formation des étudiants.

   Un dernier mot….

Je tiens à rassurer tous nos clients en Algérie sur la continuité de nos services avec de meilleures qualités comme nous avons l’habitude de le faire.