Suivez nous

industrie

Djellab : l’Algérie, une porte pour la coopération avec l’Afrique et la Méditerranée

Publié

le

 Le ministre du Commerce, Saïd Djellab a affirmé, mardi au Palais des expositions à Alger, que l’Algérie, qui dispose de divers atouts, aspire à devenir la porte principale pour la coopération avec les pays de l’Afrique et du Nord de la Méditerranée.

Dans une déclaration à la presse en marge de l’inauguration de la 52e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA), M. Djellab a insisté sur les efforts visant le développement du domaine du partenariat entre l’Algérie et les autres pays, notamment à la lumière de l’orientation économique vers les pays africains.

Le nombre important des participants étrangers à cette Foire donne une image claire sur l’attrait des nombreuses opportunités d’investissement que recèle l’Algérie, a-t-il ajouté.

La participation de 15 pays étrangers et de plus de 500 sociétés dont 133 étrangères et 7 multinationales confirme le niveau atteint en matière de partenariat en Algérie et dénote de la diversité économique dont elle jouit, a-t-il estimé.

De leur côté, les sociétés nationales participant à la FIA, devenues exportatrices, ont démontré leur capacité d’investir les marchés extérieurs.

Contrairement aux éditions précédentes, la 52e édition est marquée par l’organisation d’après-midi consacrées à des conférences et de communications sur l’économie nationale et la recherche de solutions idoines pour le développement et la diversification de l’économie nationale.

Outre l’organisation d’ateliers sur les Startups spécialisés dans les domaines des technologies modernes, du numérique et de l’innovation, ces conférences présenteront, pour la première fois, une feuille de route comportant la stratégie nationale d’exportation.         


Lire aussi: Abdelkader Bensalah inaugure la 52e édition de la Foire internationale d’Alger


La Foire connaît la participation de plusieurs pays africains, comme le Sénégal, l’Ethiopie, le Mali et l’Afrique du sud, ce qui confirme l’orientation de l’économie algérienne vers le développement des opportunités d’investissement et le renforcement des échanges commerciaux, dans le cadre de la zone de libre-échange continentale (ZLEC).

A cet effet, le ministre a mis en avant les efforts du secteur visant à faciliter la commercialisation du produit algérien dans les marchés africains, et l’élargissement des investissements algériens dans le continent africain.

A une question sur les répercussions de la situation politique actuelle que traverse l’Algérie sur la participation étrangère à la FIA 2019, M. Djellab a indiqué qu’en dépit de la conjoncture politique actuelle, cette manifestation a réussi à attirer des entreprises importantes de plusieurs pays de par le monde ».

Il a ajouté que de « nombreux pays ont marqué leur présence à la FIA pour la première fois, ce qui dénote l’intérêt accordé au partenariat avec l’Algérie et confirme la conviction que notre pays sera à l’avenir une force économique régionale ».

Le ministre a également affiché la détermination de l’Algérie à poursuivre les démarches de partenariat avec les pays étrangers, en témoigne, a-t-il dit, le thème retenu pour cette édition « diversification économique et opportunités de partenariat en perspective ».

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a donné mardi au Palais des expositions (Pins maritimes-Alger) le coup d’envoi de la 52ème édition de la Foire internationale d’Alger (FIA-2019), en présence de membres du gouvernement et représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie, et insisté sur l’importance d’encourager les entreprises nationales à produire davantage pour investir les marchés internationaux.