Suivez nous

International

L’euro baisse face au dollar

Publié

le

L’euro baissait un peu face au dollar mardi, après un indicateur allemand légèrement moins bon que prévu. Vers midi (heure locale), l’euro reculait de 0,15% par rapport au billet vert, à 1,1241 dollar. Les investisseurs digéraient les chiffres sur le moral des investisseurs allemands, qui est tombé à -24,5 points alors que les analystes interrogés par Bloomberg s’attendaient à -22 points. « L’Allemagne a été, parmi les principales économies, la grande gagnante de l’émergence de la Chine comme superpuissance économique et est donc la plus vulnérable à son ralentissement » avait souligné avant la publication des chiffres Kit Juckes, analyste pour Société Générale. « Et quand l’Allemagne ralentit, elle emmène la zone euro avec elle », a-t-il ajouté. La devise unique a cependant modéré ses pertes après la publication de l’indice, tandis que « le dollar continue d’évoluer sans direction à court terme face aux autres principales devises », ont expliqué Lee Hardman et Fritz Louw, analystes pour MUFG. Même s’il a récemment perdu du terrain face aux devises jugées plus à risque, comme le dollar australien ou canadien, du fait des perspectives d’assouplissement monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) le billet vert « reste à des niveaux élevés », ont-ils commenté. Dans ce contexte, « l’accent se portera sur les ventes au détail (publiées à 12H30 GMT), bien qu’il soit improbable qu’elles influent sur les prévisions de baisse des taux », ont ajouté les analystes de MUFG. Le marché s’attend à ce que la banque centrale américaine abaisse ses taux à la fin du mois, et probablement plus tard dans l’année, afin de soutenir une économie qui ralentit. Une telle décision a pour effet de rendre le dollar moins rémunérateur et donc moins attractif pour les cambistes. Quant à la livre sterling, elle poursuivait sa baisse face à l’euro et au dollar en perdant respectivement 0,29% et 0,45%, toujours handicapée par les craintes d’un Brexit sans accord. « Les deux candidats restants pour le poste de Premier ministre britannique ont exprimé leur volonté de rompre avec l’Union européenne sans accord, si nécessaire », a rappelé Ricardo Evangelista, analyste pour ActivTrades. Face à l’euro, elle est tombée vers 08H25 GMT à 90,25 pence pour un euro, un plus bas depuis janvier, après avoir enregistré la semaine dernière sa dixième semaine consécutive de baisse face un la devise européenne, une première. Mardi, elle avait atteint un plus bas depuis avril 2017 face au billet vert, à 1,2440 dollar.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *