Suivez nous

national

Le secteur de l’éducation représente « l’épine dorsale du développement du pays »

Publié

le

La ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, a considéré mercredi à Sétif que le secteur de l’éducation représente « l’épine dorsale du développement du pays dans tous les domaines ».

La ministre a mis l’accent, à ce propos, lors de l’inauguration d’un lycée dans la région de « Ain El Mousse », à l’entrée Est de la ville de Sétif, dans le cadre de l’ouverture de l’année scolaire 2019/2020, sur l’importance accordée par l’Etat à ce secteur à travers les moyens énormes qui lui sont alloués par les pouvoirs publics, matérialisés notamment sur le terrain par la réalisation de structures éducatives en « un temps record ».

Mme Tamazirt a également rappelé les récentes décisions prises par le gouvernement pour améliorer les conditions de scolarisation, par le biais notamment de l’augmentation de la prime de scolarité et de solidarité scolaire.

Avant d’inaugurer le nouveau lycée de « Ain El Mousse », la ministre a assisté à un bref exposé sur le secteur de l’éducation dans la wilaya de Sétif, classée en tête à l’échelle nationale en matière du nombre d’infrastructures avec 871 écoles primaires, 233 CEM et 102 lycées, du nombre d’élèves et de l’organisation pédagogique de ces derniers ainsi que des encadreurs.

La ministre a également assisté, après le coup d’envoi donné à la nouvelle année scolaire 2019/2020 à un cours dédié à « l’amour de la patrie, l’unité et la cohésion nationale ».

Mme Tamazirt s’est par la suite rendu dans la wilaya de Batna où elle a procédé à l’inauguration d’un CEM dans la cité des 1650 logements de type location-vente, dans le pôle urbain Hamla 3, dans la commune de Oued Chaâba.

Elle a donné, en outre, le coup d’envoi de la nouvelle année scolaire 2019/2020 et assisté à un exposé sur le secteur local de l’éducation, renforcé en cette rentrée scolaire avec la réalisation d’un lycée, un CEM et 8 classes ayant fait l’objet de travaux d’extension, et reçu des éclaircissements sur les potentialités de la wilaya dans ce domaine.

Auparavant, la ministre avait assisté, au CEM chahid Ferhat Mehanna Ben Ahmed, à une leçon sur « l’amour de la patrie et la cohésion nationale ».

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *