Suivez nous

national

L’Etat résolu à accompagner les entreprises dont les propriétaires sont placés en détention provisoire

Publié

le

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Hassan Rabehi, a réitéré lundi à Alger que l’Etat était résolu à accompagner les entreprises économiques dont les propriétaires se trouvent en détention provisoire.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une conférence organisée par la Radio nationale sur le rôle du dialogue dans l’immunisation de la société, M. Rabehi a rappelé « les mesures d’accompagnement décidées par l’Etat pour le dossier de ces entreprises en vue de leur sauvegarde et de la préservation des emplois, ce qui témoigne », a-t-il dit de « sa résolution à trouver des solutions consensuelles à même de satisfaire tout un chacun ».

A une question sur le dégel des comptes bancaires des entreprises concernées, le Porte-parole du gouvernement a expliqué que cette décision « est tributaire des procédures administratives et juridiques y afférentes ».


Lire aussi : Patrons incarcérés: le dégel des comptes bancaires des entreprises concernées sera imminent


Le ministre des Finances Mohamed Loukal avait indiqué dimanche que la désignation, par l’autorité judiciaire, d’administrateurs indépendants pour gérer les entreprises appartenant aux groupes Haddad, Tahkout et Kouninef, permettra le dégel des comptes bancaires de ces entités « dans les plus brefs délais ».

Le 22 août, le juge enquêteur, saisi des dossiers des sociétés appartenant aux Groupes Haddad, Tahkout et Kouninef, a rendu des ordonnances de désignation de trois administrateurs, experts financiers agréés, pour la gestion de ces sociétés.