Suivez nous

TIC

E-paiement : hausse « significative » des transactions attendue en 2019

Publié

le

Les transactions de paiement électronique en Algérie devraient connaitre une hausse « significative » en 2019, grâce aux « efforts » consentis par l’organe de régulation pour développer le secteur, a indiqué à l’APS son administrateur, Madjid Messaoudene.

« La valeur des transactions augmente de mois en mois. Nous nous attendons à une augmentation significative durant l’année en cours, notamment avec la levée des contraintes qui entravent le déploiement à grande échelle du e-paiement », a expliqué le premier responsable du Groupement d’intérêt économique de la monétique (GIE Monétique).

Parmi les mesures incitatives figure la facilitation d’adhésion à la plateforme de paiement sur internet, notamment par une baisse des droits d’accès, qui sont passés à 50.000 dinars (payables une fois), contre 500.000 dinars auparavant, a-t-il précisé.

Cela a permis, a-t-il estimé, une augmentation du nombre d’adhérents au système, qui est passé cette année à une trentaine d’opérateurs, contre six (6) en 2016.

Le GIE Monétique avait aussi délivré récemment des autorisations pour accès à la plateforme à cinq nouveaux « web-marchands », spécialisés dans la vente des biens en ligne en encaissant à la livraison ou au niveau d’un point de vente. 

D’autre part, le GIE Monétique a lancé une campagne de sensibilisation durant laquelle une réunion avait été organisée avec les représentants des sites algériens du e-commerce autour de l’importance de l’adhésion au système du e-paiement.

« Les représentants ignoraient l’existence de cette possibilité, bien que la loi le permet depuis mai 2018. Ils ont exprimé, toutefois, leur souhait de bénéficier de mesures de facilitation », a-t-il avancé.

M. Messaoudene s’est dit convaincu que la reprise prochaine de l’e-paiement par carte interbancaire (CIB) sur le site de la compagnie nationale de transport aérien, Air Algérie, ainsi que l’intégration progressive des vendeurs de biens en ligne dans le système, vont également contribuer à l’évolution croissante du paiement électronique en Algérie.

S’agissant des transactions effectuées et des secteurs concernés, il relevé que 76.601 transactions ont eu lieu durant les cinq premiers mois de 2019, totalisant un montant de 150,48 millions de dinars, soit une hausse de 5% par rapport à la période janvier-mai 2018 et de 71% comparativement à la même période en 2017.

Cette augmentation a été tirée principalement par les transactions dans le domaine de prestation de service (réservation d’hôtels, frais de visa…), lancés en février dernier, avec 1.321 transactions, ainsi que les services administratives (registres de commerce, CNAS…) qui ont enregistré une hausse de 181%.