Suivez nous

TIC

Projet de lancement du « m-paiement » en Algérie début 2020

Publié

le

Le Groupement d’intérêt économique de la monétique (GIE Monétique) prévoit de lancer le paiement par téléphone mobile (m-paiement) au début de l’année 2020, a annoncé mercredi à Alger son administrateur, Madjid Messaoudene.

Le lancement du « m-paiement » s’inscrit dans le cadre de la diversification des services et produits de la monétique en Algérie. Cela permet aussi de tirer profit du taux élevé (111%) de pénétration des « smartphones » dans le pays, a-t-il expliqué à l’APS en marge d’une journée d’étude sur la monétique interbancaire en Algérie.

Il s’agit d’une application sur « smartphone », conçue par GIE Monétique, qui sera reliée au réseau interbancaire pour pouvoir effectuer des transactions qui seront débitées sur la carte interbancaire (CIB) ou celle d’Algérie Poste, la Golden (Edahabia).

Ce mode monétique concerne les opérations de paiement de proximité (dans les espaces commerciaux physiques) en se basant sur les codes-barres intelligents (QR).

Toutefois, ce type « m-paiement » n’a rien avoir avec l’utilisation de monnaie virtuelle ou d’unités intermédiaires pour effectuer des achats, interdit par la Banque d’Algérie, a-t-il tenu à préciser.

Lire aussi : La généralisation du e-paiement tributaire de la lutte contre l’économie informelle

Le GIE Monétique envisage, par ailleurs, de lancer, d’ici fin 2019, plusieurs produits et services comme une nouvelle carte sans contact (Contactless), le paiement de factures sur les distributeurs automatiques (BillPayement) et le rechargement d’unités téléphoniques (MobileToUp).

Il est prévu aussi le lancement de la consultation de soldes sur n’importe quel distributeur automatique (BalanceCheck), le changement du code PIN et l’attribution d’un code parlant pour le porteur, le retrait de l’argent sur distributeurs à distance (e-retrait), ainsi que des solutions monétiques sur caisses adaptées aux grandes surfaces (monétique intégrée).

Pour rappel, GIE Monétique est un organe de régulation et de normalisation du système monétique interbancaire, dont la mission principale est de promouvoir la monétique par la généralisation de l’usage des moyens de paiement électronique.