Suivez nous

Tourisme

Tourisme saharien: nécessité de diversifier les activités et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions sud

Publié

le

 Le ministre du Tourisme et de l’artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé jeudi à Alger la nécessité de diversifier les activités touristiques et d’ouvrir de nouvelles voies dans les régions du sud et des hauts plateaux, dans le cadre des préparatifs pour la saison du tourisme Saharien, dont le coup d’envoi officiel sera donné le 1er octobre.

Présidant la rencontre de préparation de la saison du tourisme saharien qui se poursuivra jusqu’au 30 avril 2020, le ministre a insisté sur l’importance de « coordonner les efforts avec les secteurs concernés, les acteurs et les professionnels pour la réussite de cette saison touristique, en veillant à combler les lacunes enregistrées, notamment en matière d’hébergement et de transport ».

Le ministre a mis l’accent sur l’importance de proposer des prix concurrentiels pour attirer plus de touristes toutes franges sociales confondues.

Après avoir rappelé les réalisations accomplies dans le secteur, à la faveur des projets touristiques diversifiés répondant aux normes internationales, à travers l’ensemble du territoire national, le ministre a réaffirmé la nécessité de « promouvoir le tourisme saharien pour en faire la locomotive de la destination touristique « Algérie », de relancer le secteur pour favoriser sa contribution au développement durable ».

Benmessaoud a indiqué l’impératif « d’accorder la priorité au tourisme domestique, en incitant les agences de tourisme et de voyage ainsi que les offices locaux à attirer un maximum de touristes nationaux et étrangers vers les régions sud qui recèlent un patrimoine matériel et immatériel riche et diversifié ».

Dans ce cadre il souligné la nécessité de « diversifier l’activité touristique à travers « l’organisation de festivals, de fêtes religieuses et culturelles et l’organisation d’activités sportives et de loisirs, des expositions artisanales, de rencontres sur le tourisme, outre l’ouverture de nouvelles destinations touristiques innovantes et soutenues, « appelant les directeurs de tourisme de ces régions à « contribuer à la diversification de l’action touristique et à offrir des services de haute qualité et des offres touristiques diverses, outre le soutien de la formule des maisons d’accueil afin de faire réussir cette saison ».


Lire aussi : « Les TIC au service du tourisme innovant », thème d’un colloque international prévu en décembre prochain


Evoquant tous les problèmes auxquels fait face le secteur, notamment le prix élevé des billets d’avion vers le sud, le ministre a souligné toutes les démarches entreprises pour résoudre ce problème, à travers la signature de conventions de partenariat avec Air Algérie et Tassili Airlines pour baisser de 50 %, le prix des billets au profit des groupes de touristes à destination du sud.

De son côté, le Directeur général du tourisme, Mohamed Zoubir Sofiane a indiqué que 600 projets touristiques, sont en cours de réalisation dans les régions du sud.

Alors que le Directeur de l’Artisanat au ministère a affirmé que la saison du tourisme saharien verra l’organisation de 106 expositions d’artisanat avec la participation de 2.000 artisans, ainsi que l’organisation des fêtes religieuses et culturelles, notamment les fêtes de fin d’année, pour attirer les touristes dans les régions de Djanet, Bechar (Taghit), Adrar (Timimoune) et Tamanrasset.